mercredi 7 janvier 2015

C'est comme un jour 2.
Dormi sur deux couches de matelas mous qui sentent passablement le moisi. Mais le pub a été nettoyé, il fait chaud, il y a des toilettes, une douche chaude, et de belles personnes (bella gente).
N. qui, peut-être pour s'aider à tenir un rythme d'écriture soutenu, cartonne au speed et à l'alcool depuis au moins hier soir, quand je suis arrivé, et encore ce matin, m'a offert un joli poème (traduit du lituanien) :

school friend
her bra on my hairy chest
no one around cares
haven't seen you in ages
you've cut your hair
we stand in the bathroom
mirror we smile
our pupils huge black
you lift up your skirt
see how I look now
and later
you show
what you have learned too



Retour à l'Albany Center.
Nous commencerons aujourd'hui le programme esquissé hier.

Même si l'attaque contre Charlie Hebdo nous a laissé K.O. un bon moment, et rythme, au fil des nouvelles, notre journée.

*

Généralités

Le Minesweeper est un collectif : pas de patron, tout le monde s'investit quand et comme il veut.
Le Minesweeper est aussi une coopérative, c'est-à-dire une entreprise – ici on dit buisiness.
Le nom officiel (légal) est The Minesweeper Collective Cooperative Limited.

Les principales activités :
- événements musicaux et culturels (lectures, projections, etc) ;
- accueil d'artistes ou de collectifs (comme ça a été le cas pour Cane Morto, Le Cagibi, etc) ;
- expositions à l'Undercurrent Gallery au Bird's Net (un bar à Deptford) ;
- ateliers de sérigraphie ;
- impressions de t-shirts sur demande.

Nous nous sommes mis d'accord d'abord pour développer toutes ces activités et les mettre en avant grâce à :
- une couverture plus dense sur les réseaux sociaux (en plus de Facebook, du blog, du Tumblr et de Mailchimp, nous allons ouvrir des comptes Twitter, Google+ et Instagram) ;
- mais surtout grâce à une revue.

Nous avons ensuite décidé d'en développer d'autres.

*

La Revue

La revue sera numérique (« online » et donc gratuite et accessible à tout le monde) et mensuelle.
Nous couvrirons les activités du Minesweeper (expositions au Bird's Net, événements musicaux et culturels, services et workshops, édition – sur laquelle nous allons revenir), mais aussi ce qui se passe dans le quartier ou dans les environs (le grand sud-est londonien : de Lewisham à Brixton, en passant par Peckham, etc).
Enfin nous ménagerons un espace de création ouvert à tous sur proposition : dessins, photographies, textes, poèmes, etc.

Nous allons aussi mettre en place d'autres activités, liées à la sérigraphie :
- impression de tout ce qui pourra être imprimé de manière créative : couvertures de vinyles, couvertures de livres, jeux de cartes, calendriers, etc ;
- impression d'affiches sur demande en plus de conception et d'impression d'affiches de nos propres créations ;
- nous ferons de même pour d'autres produits textiles (notamment des sacs) ;
- mais surtout nous allons faire des livres.

*

L'édition

Nous ne rendrons jamais assez justice au Cagibi pour tout ce que le collectif apporte de savoir-faire et d'inspiration (évidemment, je reste dans ce collectif avec plaisir).
Nous voulons fabriquer des livres de la plus grande qualité possible, avec régularité, tout en expérimentant différentes solutions formelles (livre-objet).

Les livres collaboratifs
Après Dédale, le livre sur l'érotisme (en collaboration avec Le Cagibi où l'impression se fera, et Littérature, etc.).
Nous nous associons avec qui veut, nous lançons un appel à contributions, nous réalisons le plus beau livre possible avec le plus de gens possibles.
D'autres projets collaboratifs, ouverts au plus grand nombre, suivront.

La collection du Minesweeper
Nous allons réaliser un livre par mois, autour d'un mot lié au bateau et qui servira de thème pour les textes et les dessins.
À la fin de l'année, avec les copies que nous aurons mis de côté, nous réaliserons un coffret regroupant la production de l'année.

Les livres d'artistes
Il faudra employer peut-être une terminologie différente pour les livres occasionnels qui seront soit le fruit d'un travail individuel (d'un des membres du collectif ou d'un artiste invité), soit le fruit d'une collaboration.
Peut-être que ce sera au Minesweeper que j'imprimerai certains projets qui m'occupent actuellement :
- « Les idées plus noires que l'encre », avec Vincent Tréfex ;
- « L'Ipsicide », avec Freddy Roccia ;
- « Le livre anarchiste », avec Illustre Feccia.

Les livres pour enfant
Nous aimerions réaliser des livres à destination des enfants qui sont souvent délaissés par le monde de la micro-édition. Cela nous permettrait d'expérimenter d'autres solutions graphiques, littéraires et formelles, en plus de nous rappeler que ce sont les livres les plus bizarres qui nous ont marqués dans notre enfance.

*

Pas de finalité, sinon peut-être de récolter à un moment assez d'argent pour assurer une pérennité au bateau le Minesweeper, et, pour nous, des conditions décentes de vie quotidienne sans autre travail et sans subventions.